A cœur ouvert : témoignages d’enseignants (1)

Depuis 2 ans, nos enfants subissent des protocoles sanitaires très lourds, et de nombreux parents se demandent comment les enseignants peuvent laisser faire. Nous pouvons lire parfois des témoignages très durs à leur encontre. Ainsi, il nous a semblé primordial d’aborder aussi leur point de vue. Cet article ” A cœur ouvert : témoignages d’enseignants ” est à la fois un moyen de comprendre, mais aussi et surtout de leur laisser la parole.

Pour Enfance & Libertés, deux enseignantes ont accepté de répondre à nos questions. Les prénoms ont été changés. Ce premier “A cœur ouvert : témoignages d’enseignants “, nous est livré par Johanna, enseignante de CP.

Illustration écriture-témoignage d'enseignants
Photo credit : JComp Freepik

Depuis combien de temps exerces-tu ?

Depuis 18 ans.

Comment vis-tu les protocoles par rapport aux enfants ?

Je suis triste de voir ce que subissent les enfants. En colère contre les adultes qui les maltraitent et les harcèlent. Où est passée la bienveillance ? Je ressens un sentiment d’impuissance qui est insupportable. Je ne reconnais plus l’école de la République : où est la Liberté, la Fraternité ?

Quel est le message que tu voudrais dire aux parents ?

Je voudrais que les parents protègent leurs enfants, c’est leur rôle avant tout. Qu’ils arrêtent d’avoir peur, qu’ils prennent du recul, s’interrogent sur ce que subissent leurs enfants et qu’ils s’informent. Beaucoup de spécialistes alertent sur les conséquences dramatiques psychologiquement : suicides, scarification, troubles du comportement, du sommeil, des apprentissages… Que vont devenir nos enfants ? Quelles seront les séquelles ?

Quel est le message que tu voudrais dire à tes collègues enseignants ?

Qu’ils arrêtent d’avoir peur, qu’ils se renseignent autrement que par les médias traditionnels, qu’ils utilisent leur esprit critique et qu’ils arrêtent de maltraiter les élèves ! Qu’ils s’interrogent sur l’efficacité du port du masque à l’école. Pourquoi aucune enquête n’a été faite à ce sujet ?

As-tu un souvenir en particulier qui te révolte ?

Des élèves punis en cours de récréation car ils ne portaient pas correctement le masque sur le nez.

Ton mot de la fin

Il faut arrêter de dire que les enfants s’adaptent ! Ils acceptent et ne disent rien car ils font confiance aux adultes. Si on leur dit que c’est bien et qu’il faut le faire, ils le croient. Les rôles sont inversés : au lieu de les protéger, on les rend responsables et on les culpabilise.
Il faut les laisser tranquilles, les laisser vivre et retrouver leur insouciance d’enfants.


Merci à Johanna pour son retour d’expérience. N’hésitez pas à dialoguer avec le corps enseignant de l’école de vos enfants, des professionnels comme Johanna sont minoritaires mais sont bien là.

Vous êtes enseignant et comme Johanna vous ne vous reconnaissez plus dans ce système protocolaire où l’intérêt de l’enfant ne fait plus partie des priorités ? Nous avons un réseau qui partage ce ressenti. Rejoignez-les en remplissant ce formulaire. Nous nous chargeons de vous mettre en contact.

Enfin, vous souhaitez nous livrer vos témoignages d’enseignant ? Contactez-nous !