Vaccin covid enfants : unissons-nous, car l’offensive médiatique a débuté !

« Faudra t-il vacciner les enfants ? » 

est devenue une question récurrente sur les plateaux TV, radio et dans les colonnes de la presse.

Et ces dernières semaines, nous constatons un glissement insidieux vers des positions de plus en plus radicales. 

Ces derniers jours, de nombreux médias et médecins s’appuient en particulier sur une récente étude de l’institut Pasteur, basée sur une modélisation mathématique de l’épidémie. En voici quelques exemples : 

Ces conclusions sont naturellement à prendre avec une très grande prudence, tant ce type de prévisions (souvent catastrophistes) à base de modélisations mathématiques se sont à plusieurs reprises avérées totalement erronées depuis un an.

Il semble aussi important de garder à l’esprit que pour de telles prédictions:

  • certains facteurs peuvent être source d’écarts très importants avec la réalité.
  • les résultats obtenus peuvent être facilement influencés ou modifiés par certaines hypothèses initiales et certains choix de modélisation

Quoi qu’il en soit, la machine médiatique est lancée…Alors que la vaccination des enfants paraissait lointaine et inconcevable il y a un an, la voilà à présent envisagée comme une possibilité relativement proche.

Initialement, c’est la vaccination des adultes qui était présentée comme le sésame pour pouvoir en finir avec cette crise sanitaire et reprendre une vie normale.

Aujourd’hui, c’est la vaccination des enfants qui est progressivement  présentée comme une condition indispensable de sortie.

Comme sur bien d’autres sujets, nous constatons dans ces articles et émissions un glissement médiatique qui travaille l’opinion publique et fait accepter progressivement cette idée auprès du plus grand nombre :

  • 1er étape : la question est posée de façon apparemment ouverte, sans réponse à priori
  • 2ème étape : un débat contradictoire apparait, faisant dialoguer les 2 points de vue opposés
  • 3ème étape :  le message « il va falloir vacciner les enfants, il n’y a aucune autre solution » s’avère de plus en plus présent et est imposé comme une évidence

Il n’y aucune base scientifique solide à cet argumentaire , mais une assertion répétée avec insistance et régularité finit souvent par persuader les indécis.

Le temps est venu de nous unir pour pouvoir opposer un  “non !” massif à la lente dérive qui menace le pays dans les mois à venir

Et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a semblé utile.

Merci d’avance !