Vaccination covid enfants : déchiffrage de la réponse du Ministre de la Santé

Sur la forme : nous profitons de cet article pour rappeler, au cas où cela serait nécessaire, l’importance de la dimension « Communication » dans ce style d’intervention politique : il est intéressant de constater comment les mots semblent pesés et le ton de la voix modulé, pour rassurer, susciter la confiance et la sympathie, créer une impression de prudence, de modération, d’empathie, de transparence, d’expertise…

Sur le fond : le message reste finalement extrêmement paradoxal : “la vaccination des enfants n’est pas d’actualité à l’heure à laquelle je vous réponds”, mais il est suggéré que le dossier avance, que les études scientifiques et les essais sont en cours. Donc il semble que rien ne soit à exclure à l’horizon de quelques mois. Si la vaccination des enfants “n’est pas d’actualité”, peut-être le sera t-elle demain ? Ou après-demain ?

Un autre point intéressant est aussi la petite phrase glissée concernant la sureté et l’efficacité des vaccins : “pour déterminer si les vaccins dont nous disposons sont surs et efficaces pour les enfants : selon les premières données dont nous disposons, la réponse est oui”. Quel est le fondement scientifique de cette assertion, quel crédit peut-on y accorder ? Aucun, à notre avis. De telles affirmations nous semblent excessivement prématurées, étant donné que le cycle de validation d’un vaccin s’étend sur plusieurs années.

Nous profitons également de ce message pour rappeler l’information qui a été publiée par le Canard Enchainé le 21 Avril 2021: « le gouvernement réfléchit  […] à la possibilité de vacciner les enfants des enfants de plus de 10 ans d’ici à la fin de l’été ». Il est intéressant d’écouter la communication ci-dessus à la lumière de cette information.