Vaccination: décès de Majda (14 ans), 3 médecins mis en examen, les analyses se poursuivent

Ci-dessous la traduction de l’article italien: Quattordicenne entra in coma due giorni dopo il vaccino e muore: indagati tre medici publié par le Corriere Salentino le 24 Septembre 2021.

D’autres sources complémentaires sont proposées en bas d’article.

***

Une adolescente de quatorze ans entre dans le coma deux jours après le vaccin et décède : trois médecins mis en examen

 Majda El Azrak, quatorze ans, résidait à Ruffano (Italie) 

Publié le 24 Septembre 2021.

RUFFANO (Lecce, Italie) – Trois médecins mis en examen suite au décès de Majda El Azrak, quatorze ans, d’origine marocaine, résidant à Ruffano, décédée après 26 jours dans le coma, dans lequel elle est tombée deux jours après l’administration de la deuxième dose de vaccin Pfizer.

Le procureur de Lecce a inscrit au registre des suspects le médecin du centre de vaccination de Casarano, qui a administré le 17 août dernier la deuxième dose du vaccin anti Covid à la jeune femme, ainsi que les deux médecins de l’hôpital Panico di Tricase, où la jeune fille avait été transportée après avoir souffert de violents maux de tête et d’un gonflement de l’œil droit.

La charge retenue serait l’homicide involontaire. La magistrate Donatina Buffelli a également ordonné une autopsie du corps de la jeune femme, qui sera pratiquée le 27 septembre à la polyclinique de Bari par le médecin légiste Francesco Introna ; par le réanimateur Francesco Bruno et par l’hygiéniste Silvio Tafuri. Le but de l’examen d’autopsie sera d’établir d’éventuels liens entre l’administration du vaccin, les tests radiologiques que Majda avait subis à l’hôpital et la méningite, diagnostiquée par les médecins comme cause du décès.

La plainte a été présentée au procureur par les parents de la jeune fille, assistés de l’avocat Pasquale Scorrano.