Comment choisir un hochet pour bébé ?

Stimuler les sens de votre tout-petit est essentiel pour son développement. Le hochet est alors l’accessoire idéal, mais avec la pléthore de modèles disponibles, faire le bon choix relève parfois du casse-tête. Matières, formes, textures, sons… Suivez donc nos recommandations avisées pour dénicher LE hochet parfait qui éveillera les sens de votre bébé !

1. Privilégier l’innocuité avant tout

La priorité lorsqu’on choisit un hochet pour bébé, c’est la sécurité. Oubliez donc les plastiques durs et les composants toxiques, bien trop dangereux pour les jeunes enfants. Votre meilleur allié ? Les matières naturelles comme le bois, le coton bio ou encore le caoutchouc naturel. Leur grande souplesse et leur innocuité vous assureront une utilisation en toute quiétude.

Parmi les matières les plus recommandées, on retrouve notamment le bois de hêtre ou d’érable, très résistant et facile à nettoyer. Le coton bio est lui doux et respirant pour la peau fragile de bébé. Quant au caoutchouc naturel, il est souple et agréable à mordiller. Certaines marques proposent aussi des hochets en silicone alimentaire sans BPA ni phtalates, idéals pour les parents éco-responsables.

2. Choisir la forme en fonction de l’âge

Après la matière, la forme est l’autre critère primordial pour un hochet réussi. Trop petit, il pourrait se transformer en risque d’étouffement. Trop gros, bébé aura du mal à bien le saisir. L’objectif est donc de trouver le modèle qui épousera parfaitement ses petites mains potelées, sans être ni trop serré ni trop large.

A lire aussi   L'allaitement après six mois : quels sont les avantages ?

Pour les tout-petits jusqu’à 6 mois, optez pour une forme arrondie sans angles vifs ni petits trous. Les anneaux de dentition ou les hochets avec des pièces détachables sont parfaits pour soulager les premières poussées dentaires. Passé 6 mois, orientez-vous vers des formes plus complexes avec des parties à saisir, secouer, empiler… De quoi stimuler la motricité et l’éveil de bébé au fur et à mesure qu’il grandit.

3. Varier les textures pour l’éveil sensoriel

Bien choisir son hochet, c’est aussi miser sur un modèle qui stimulera au mieux les sens de bébé. Préférez donc les hochets combinant des textures variées pour travailler son éveil sensoriel de manière ludique. Des surfaces rugueuses, lisses, molletonnées, crissantes… Autant de sensations différentes qui attiseront sa curiosité et l’inciteront à les explorer avec ses mains et sa bouche. Certains hochets allient même plusieurs matières comme le bois et les grelots pour une expérience multi-sensorielle complète. De quoi occuper bébé pendant de longues minutes !

4. Ne pas négliger les détails pratiques

Au-delà de la forme et de la matière, d’autres petits détails sont à prendre en compte pour un hochet parfaitement adapté à bébé. Commencez par vérifier qu’il est facile à saisir avec ses petites mains. Assurez-vous aussi qu’il est lavable pour une hygiène irréprochable. Enfin, préférez les modèles aux couleurs vives pour stimuler sa vue naissante. Un plus qui facilitera la prise en main et l’attirera davantage vers le hochet.

A lire aussi   Le hoquet chez les enfants : comment le faire passer ?

5. Choisir selon le stade de développement

Chaque étape du développement de bébé a ses spécificités, et donc ses exigences en matière de hochet. Pour les tout-petits jusqu’à 3 mois, misez sur des hochets à fort contraste noir et blanc pour stimuler leur vision encore imparfaite. Entre 3 et 6 mois, place aux hochets sonores avec des grelots ou des surfaces à mordiller pour soulager les premières poussées dentaires. Enfin, à partir de 6 mois, choisissez des hochets multi-activités avec des pièces à empiler, des formes à enfiler… De quoi occuper bébé et l’aider à développer sa motricité fine au fil des mois.

Laisser un commentaire

57 − = 49