L’allaitement après six mois : quels sont les avantages ?

Lorsque votre bébé à 6 mois et commence à manger des aliments solides c’est bien souvent le moment où on commence à arrêter d’allaiter son bébé. Pourtant l’allaitement maternelle présente encore quelques avantages. 

Combien de temps dois-je continuer à allaiter ?

Vous ne le savez peut-être pas mais L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’allaiter pendant deux ans, voire plus, et ceux peu importe la région ou l’on vit.  Une période beaucoup plus grande que celles à laquelle on est habitué en Europe.

D’un point de vue anthropologique, une période d’allaitement comprise entre deux ans et demi et sept ans serait la plus appropriée. 

Les recommandations de l’OMS sont étayées par un récent courant de recherche sur les 1000 premiers jours de la vie d’un enfant, de la conception à l’âge de deux ans. Ces données montrent qu’un enfant qui a été allaité pendant cette période serait significativement en meilleure santé le long de sa vie. Mieux encore, l’allaitement prolongé a un impact positif sur le QI de l’enfant. Des études montrent que les enfants qui allaitent pendant deux ans, aurait trois points de QI de plus que les enfants non allaités.

Alimentation : les avantages nutritionnels d’un allaitement prolongé

A 6 mois bébé va commencer à manger des aliments solides, mais il n’en tirera pas encore tous les bienfaits nutritionnels car son métabolisme est trop jeune. Le lait maternel va donc continuer à lui apporter des nutriments importants. Bien évidemment sa consommation de lait maternel va diminuer avec la nourriture solide. 

Lorsqu’il est nourri exclusivement au sein, un bébé consomme généralement 750 à 800 ml de lait par jour. Entre 9 et 12 mois, il peut continuer à boire environ 500 ml par jour, ce qui représente environ la moitié de ses calories quotidiennes. À 18 mois, il boira probablement environ 200 ml par jour, ce qui représente 29 % de ses calories.

Le lait maternel continuera à fournir environ 43 % des protéines 60 % de la vitamine C, 75 % de la vitamine A, 76 % des folates des besoins de votre bébé.

A lire aussi   Syndrome de la tête plate chez le nourrisson : Comment le pévenir ?

Médecine : Avantages pour la santé de l’allaitement au-delà de six mois

Il a été démontré que l’allaitement au-delà de six mois réduit la probabilité de maladie pendant l’enfance et à l’âge adulte, et si votre bébé tombe malade, cela l’aidera à se rétablir plus rapidement. Plus vous allaitez longtemps, plus la protection dure.

L’allaitement protège votre bébé contre les infections et les maladies, à tel point qu’il est même considéré comme une forme de « médecine personnalisée », dont les effets peuvent durer toute la vie ».

Par exemple, il a été démontré que l’allaitement maternel pendant plus de six mois protège votre bébé contre certains cancers infantiles, tels que la leucémie lymphocytaire aiguë et le lymphome de Hodgkin, et réduit les risques de développer un diabète de type 1 et de type 2, des problèmes oculaires et dentaires, ainsi que l’obésité.

Votre lait maternel peut également réduire le risque de diarrhée et de nausée, de gastro-entérite, de rhume et de grippe, de muguet et d’infections de l’oreille, de la gorge et des poumons. Cela est particulièrement bénéfique lorsqu’ils grandissent et commencent à interagir avec d’autres enfants ou à aller à la crèche, où les germes peuvent être abondants.

L’allaitement peut également sauver des vies. Les conséquences de l’absence d’allaitement entre 6 et 23 mois peuvent être désastreuses dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, où les nourrissons qui ne sont pas allaités ont deux fois plus de risques de mourir d’une infection que les nourrissons qui sont allaités, même partiellement.

L’allaitement ne se limite pas aux bienfaits de votre lait, il est aussi parfait pour nourrir et apaiser votre bébé. Rien de tel qu’une tétée avec maman pour apaiser un bébé ou un jeune enfant capricieux. Au fur et à mesure que votre bébé grandit, une tétée l’aidera à faire face aux premières dents, aux vaccinations, aux inévitables bosses et égratignures, ou aux virus qu’il peut rencontrer. Pour de nombreuses mères, l’allaitement fait des miracles.

A lire aussi   À quel âge bébé comprend quand on le gronde ?

Le lait maternel : meilleure protection contre les maladies ?

Les avantages annoncés sur l’emballage peuvent sembler impressionnants, mais il n’y a pas de meilleur lait pour votre bébé que le vôtre.

Aucun lait maternisé ne contient tous les anticorps, cellules vivantes, facteurs de croissance, hormones ou bactéries bénéfiques, ni la diversité d’enzymes, d’acides aminés et de micronutriments que l’on trouve dans le lait maternel.Votre lait s’adapte pour donner à votre bébé plus d’anticorps et de globules blancs lorsqu’il est malade,ce que le lait maternisé ne peut tout simplement pas faire.

Allaitement au-delà de six mois : les avantages pour les mères

La prolongation de l’allaitement n’est pas seulement bénéfique pour votre bébé, elle l’est aussi pour la mère. En poursuivant l’allaitement au-delà de six mois, vous réduisez le risque de développer des maladies cardiaques plus tard dans la vie, le diabète de type 2 et les cancers du sein, des ovaires et de l’utérus.

Avantage sur les règles

Il y a un même un autre avantages, certaines mère qui allaitent, ne vois pas leur règle revenir pendant toute la période d’allaitement.

Avantage sur le poids

Parler de grossesse sans parler de poids ne serait pas logique. Evidemment la plus part des jeunes maman veulent retrouver leur ligne après leur grossesse.

Une étude a montré que l’indice de masse corporelle (IMC) d’une mère est inférieur de 1 % pour chaque période de six mois d’allaitement. Allaité pendant 2 ans permettrait donc de réduire de 4 % l’IMC en moyenne d’une jeune maman.

Un avantage pratique

Sans oublier qu’après six mois, l’allaitement est extrêmement pratique. Vos seins produisent la bonne quantité de lait quand ils en ont besoin et vous n’avez pas à nettoyer d’appareils ni à transporter quoi que ce soit lorsque vous quittez la maison.

Laisser un commentaire

− 4 = 3